dimanche 21 mai 2017

Gâteau Sarde au pêches rôties, romarin et citron


Si il y a bien un pays ou j'adorerai aller flâner, c'est bien l'Italie, vivre la belle et douce Dolce Vita, le soleil, la mer, les montagnes, le sud, les beaux paysages, les pastas, les pizzas.... la belle vie quoi !


Je vous propose donc d'embarquer avec moi pour l'Italie aujourd'hui et plus précisément en Sardaigne et de vous faire découvrir un délicieux gâteau ultra moelleux et parfumé Sarde.
Quand il est de voyager par la gourmandise en Italie, je me tourne immédiatement vers le merveilleux blog au belles notes d'Italie d'Edda de Un déjeuner de soleil, et c'est là que j'ai craqué et bavé sur son Gâteau a la ricotta et pêches rôties.


J'ai donc voulu réaliser cette petite merveille à ma façon et cela donna naissance à mon gâteau Sarde au pêches rôties, romarin et citron que j'ai imbibé d'un sirop au limoncello et romarin.
Ce fut un magnifique voyage gourmand et pour vous dire, je suis carrément tombé amoureux de ce gâteau et je vais en faire à toutes les sauces je pense !!!


Ce gâteau est un gâteau très traditionnel de la Sardaigne, simple, léger et très agréable à base de ricotta, car là-bas, la ricotta est divine, souvent préparée sur place et surtout, pendant longtemps, beaucoup plus accessible que le beurre. Du coup dans ce gâteau moelleux au parfum de citron (l' épice" humble du Sud, comme nous dit Edda) vous ne trouverez aucune trace de beurre. La ricotta dans les gâteaux est très italien alors moi j'adhère complètement. Elle donne une texture très particulière et plus souple.


Comme je vous l'ai dit, je suis tombé amoureux de ce gâteau, très parfumé, juste sucré comme il faut, terriblement moelleux, addictif et gourmand !
La pâte à un bon goût de citron et des petites notes d'amandes qui nous disent d'y retourner jusqu'à ce qu'il n'y en ai plus, elle est divinement moelleuse et fondante en bouche, imbibé d'un petit sirop au limoncello et romarin cela lui confèrent des saveurs irrésistibles et une meilleur conservation !


Les pêches rôties au miel et romarins sur le dessus apportent une touche fruitée, de l'humidité, de la douceur et une bonne dose de gourmandise supplémentaire.
J'ai hâte de l'essayer avec d'autres fruits, d'autres herbes, épices....


Ce gâteau fera fureur pour terminer un repas trempé dans du café ou du thé, ou à l'heure du goûter !!
Je croit que là avec tant de gourmandise, cela m'a donné encore plus envie d'aller en Italie ^^, mais pour le moment, ce fut un merveilleux voyage de saveurs !


Et avec ce gâteau je suis très heureux de pouvoir participer à la toute nouvelle édition de Compile moi un menu, qui en parlant de voyage va nous faire voyager puisque ce mois ci le thème est : Voyage, Voyage !!


Le but étant de découvrir et de partager avec vous des recettes aussi salées que sucrées venant des quatre coins du Monde, ce thème est vraiment génial et très inspirant !

Voici ce que nos deux superbes organisatrices Nath de  « Une cuisine pour Voozenoo » et Sandra « Encore un gâteau » ainsi que la marraine de cette édition : Sophie "La tendresse en cuisineattendent de nous : Une entrée, un plat, un dessert, un cocktail, une gourmandise, ce qui vous plaira du moment que cette recette est étrangère.
  • Bien lire le thème de Sophie …  Elle vous explique bien ce qu’elle souhaite
  • Une (ou plusieurs) recette(s) originale(s) et réalisée(s) uniquement pour Compile moi un menu
  • Citez votre source si vous êtes allés chercher votre recette chez un autre blogueur français ou étranger.
  • Une photo de vous avec la coupe de Desireless Non, évidemment, on plaisante, mais bon si vous êtes d’humeur, ne vous en privez pas !
  • Soyez original Ne nous servez pas des recettes du monde classiques que tout le monde connaît (Tiramisu, nems, paella, couscous etc …)


    Alors, partant pour un voyage sur les terres de la Dolce Vita ? Vous m'accompagnez ???


    A vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
    ( Pour 6 à 8 personnes )

    Recettes :

    Pour le gâteau Sarde:

    - 300 gr de ricotta
    - 220 gr de sucre
    - 1 CàS de miel liquide
    - 180 gr de farine
    - 3 œufs
    - 30 gr de Maïzena
    - 30 gr de poudre d'amande
    - 1 càc bombée de bicarbonate alimentaire ( ou de levure chimique )
    - 2 CàS de limoncello ( à défaut une autre eau de vie de fruit ou du jus de citron, eau de fleur d'oranger )
    - zestes d'un citron bio
    - 1 pincée de fleur de sel

    Préchauffez votre four à 180°c.
    Graissez et farinez un moule de 22 cm de diamètre ( ici mon tout nouveau moule ).
    Séparez les blancs des jaunes et battez les blancs avec la moitié du sucre (120 gr) en l'ajoutant en trois fois. Ils doivent prendre du volume et devenir brillants.
    Tamisez la farine avec la Maïzena, la poudre d'amande et le bicarbonate.
    Mélangez la ricotta avec le reste de sucre, le miel, le sel et ajoutez le zeste d'un citron, le limoncello puis les jaunes d'œufs. Incorporez 2/3 du mélange de farine puis la moitié des blancs montés et enfin le reste de farine et des blancs en ayant prit soin d'incorporer délicatement les blancs par mouvements circulaires du bas vers le haut de manière à conserver l'air incorporé. Travaillez la pâte juste ce qu'il faut pour avoir un ensemble homogène (et ne pas trop mélanger pour éviter que la préparation ne retombe et que le gâteau devienne trop souple une fois cuit).
    Versez la préparation dans le moule et enfournez pendant 30 à 40 minutes environ : la surface doit être un peu gonflée, dorée et la pointe d'un couteau doit ressortir sèche.
    Laissez légèrement tiédir avant de démouler.
    Réservez de côté le temps de préparer les pêches et le sirop d'imbibage.


    Pour les pêches rôties au miel et romarin:

    - 3 pêches ou nectarines mûres mais toujours fermes
    - 2 CàS de miel liquide
    - du romarin séché ( ou du frais si vous en avez )

    Augmentez la température de votre four à 190°- 200°C. Coupez les pêches en tranches puis déposez-les dans un plat allant au four ou une plaque recouverte de papier cuisson. Versez le miel par dessus, puis saupoudrez de romarin séché, mélangez bien le tout pour enrober les tranches pêches de miel et de romarin, et enfournez 10 à 15 minutes, en les mélangeant à mi-cuisson, le temps que les pêches rôtissent un peu mais gardent leur forme (elles seront légèrement molles, sucrées et savoureuses). Garder le jus rendu de côté pour le sirop.
    Réservez les pêches.


    Pour le sirop limoncello et romarin et finition:

    - 1 CàS de romarin séché
    - 1/2 CàS de miel
    - 10 cl de limoncello
    - le jus rendu par les pêches rôties

    Faites légèrement chauffer le limoncello, avec le miel, le romarin et le jus des pêches.
    Laissez reposer hors du feu une petite dizaines de minutes.
    Filtrez pour enlever le romarin, puis badigeonnez dans un premier temps les bords du gâteau à l'aide d'un pinceau avec la moitié du sirop, puis versez directement l'autre moitié sur tout le dessus du gâteau.
    Déposez ensuite les pêches en rosaces sur le dessus et laissez reposez au frais 1 heure minimum.
    Régalez vous !!!


    Le sirop peut être facultatif, mais je le trouve plutôt indispensable, il donne encore plus de moelleux, d'humidité et de saveurs au gâteau. De plus il lui permet d'être conservé plus longtemps et de garder sa texture.
    Si vous n'avez pas tout mangé le premier jour comme nous ^^, le gâteau, sans garniture, se conserve deux jours au frais, recouvert de film alimentaire ou dans un plateau hermétiquement fermé et un jour à température ambiante.


    Vous pouvez préparer le gâteau et les pêches rôties la veille en ayant prit soin d'imbiber le gâteau encore tiède du sirop et de conserver le tout au frais sous film alimentaire au contact ou fermé hermétiquement, c'est la méthode que j'ai faites pour laisser le temps au parfum de se propager dans le gâteau.


    Si vous n'êtes pas fan de pêches, vous pouvez les remplacer par des abricots, ou bien par des fraises ou cerises. Vous pouvez utilisez d'autres herbes à la place du romarin, ou bien des épices (cannelle...)


    Et vous, la Dolce Vita vous inspire t-elle ???

    mardi 16 mai 2017

    Fraislova


    Parfois, il me prend des envies comme celle-ci ou j'aime faire le pt'it chimiste gourmand, j'aime mélanger les textures, les saveurs; revisités les grands classiques comme les plus petits, les ajouter, les mélanger, destructurer....


    Je peux ainsi "créer" ma propre petite invention gourmande, mélanger mes envies et émotions du moment dans un dessert.
    C'est donc comme ceci, un jour ou le pt'it chimiste gourmand était en moi, que m'est née cette gourmandissime idée !!!


    J'avais très envie de faire et de déguster un bon fraisier maison, mais en même temps l'image d'une belle et très gourmande pavlova me trottait dans la tête. Les deux idées se disputaient pour savoir laquelle serait la bienvenue à notre table ! Pavlova ? Fraisier ? Non pavlova ! Mais non fraisier ! Non fraisier...heu pavlova !..... Vous voyez quoi la situation ou l'on ne c'est pas qu'est-ce qu'on veut.


    Alors comme une ampoule s'illumine au dessus de la tête pour une ingénieuse idée, une bougie sur un gâteau s'illumina au dessus de la mienne signe d'idée gourmande !
    J'allais faire une pavlova avec tout ce qui la compose mais j'allais la croiser avec le fraisier, en y mettant ses parfums et un peu de son design !!! Et la bim bam boum..... dans ma petite tête venait de se créer le fraislova !!!


    Je vous présente donc aujourd'hui une hybridation extra gourmande, le fraislova possède les éléments d'une pavlova, c'est-à-dire meringue, crème fouetté ou chantilly et fruits ! Et les parfums d'un fraisier donc, des fraises, des la vanille, un peu d'amande et aussi son design avec les fraises et la crème fouetté coincés entre deux disques de meringues, comme ils seraient entre deux disques de génoises pour un fraisier.


    Il est donc composé de deux disques de meringues légèrement vanillés, d'une onctueuse et délicate crème fouetté à la vanille, des fraises fraîches et pour apporter un petit côté plein de pep's, un peu acide et toujours aussi gourmand, une compoté de rhubarbe et de fraises en son centre.


    A la dégustation.... ce fut la régalade complète !!!! Un dessert aérien, un vrai nuage de douceur, du crémeux, du croquant, du fondant, du sucrée, de l'acidité, du frais, du léger, du fruité... bref la totale !!! Le craquant de la meringue qui emprisonne une crème fouetté ( donc une crème juste fouetté sans ajout de sucre ), et une compoté de rhubarbe et de fraise qui vienne contre balancé ce côté trop sucré souvent associé à la meringue, et la fraîcheur des fraises font de ce dessert hybride une vrai merveille qui emmène au 7ème ciel des papilles !!!


    La recette n'est pas aussi longue qu'elle peut le paraître et reste très simple dans sa préparation, pour un rendu vraiment top et qui fera son effet.
    Et comme j'aime bien partager mes petites créations gourmande avec vous, j'imagine que la recette vous plairait bien ??? Alors envie de manger un fraisier et une pavlova à la fois ?? D'un dessert léger, aérien, crémeux.. qui a tout à la fois ?
    Alors le fraislova est pour vous ;)


    A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!

    Recette: ( pour 6 à 8 personnes )

    Pour les disques de meringues:

    - 4 blancs d’œufs
    - 125 gr de sucre
    - 125 gr de sucre glace tamisé
    - 1 gousse de vanille ou 2càc d'extrait de vanille liquide

    Préchauffez le four à 100°c.
    Pour commencer, clarifiez les œufs (séparer les jaunes des blancs). Versez les blancs d'oeufs dans le bol d'un robot ou dans un saladier avec les graines d'un gousse de vanille ou bien 2 càc d'extrait de vanille liquide et commencez à fouetter à vitesse basse et constante jusqu’à ce qu’ils deviennent mousseux.
    Versez les sucres petit à petit et continuez de fouetter jusqu’à ce que la meringue forme un bec d’oiseau.
    Débarrassez ensuite la meringue dans une poche à douille et pochez deux disques de meringue de 20cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé ou une plaque en silicone.


    Enfournez pour deux heures à deux heures et demie (les meringues sont cuites lorsqu’elles se décollent parfaitement bien de la plaque).
    Réservez


    Pour la compoté de rhubarbe:

    - 150 gr de rhubarbe
    - 50 gr de sucre

    Lavez et épluchez la rhubarbe : coupez les extrémités, à l'aide d'un couteau enlevez la peau externe en tirant d'un bout à l'autre la peau filandreuse.
    Une fois les branches de rhubarbe "nues" de leurs fils épais et de "leurs peaux", coupez-les en cubes tronçons d'environ 2cm.
    Mettez la rhubarbe avec le sucre dans une casserole et faites cuire à feu vif jusqu'à la première ébullition, puis laissez cuire-compoter une bonne demi-heure à petit bouillon. Tout le jus doit s'être presque évaporé.
    Réservez.

    Pour la compoté fraises-rhubarbe:

    - 75 gr de fraises
    - 125 gr de rhubarbe
    - 53 gr de sucre
    - 1 sachet de sucre vanillé

    Lavez, épluchez et coupez la rhubarbe.
    Lavez équeutez et coupez les fraises.
    Mettez rhubarbe, fraises et les sucres dans une casseroles à feu vif jusqu'aux premières ébullition, puis laissez compoter une bonne demi-heure à petit bouillon.
    Lorsque tout le jus c'est pratiquement évaporé et que vous obtenez une compotée, c'est prêt.
    Réservez.

    Pour la crème fouettée vanillé:

    - 40 cl de crème fleurette bien froide 30% MG minimum
    - 130 gr de mascarpone
    - 2 gousses de vanille
    - 1/2 sachet de chantifix

    Dans un saladier ou le bol d'un robot, placez le mascarpone, la crème et les graines des 2 gousses de vanille.
    Commencez à fouetter à vitesse lente puis à moyenne vitesse quelques minutes le temps que la crème fouettée prenne du volume, devienne mousseuse mais pas trop ferme. Rajoutez le chantifix (cela va permettre à la crème de bien se tenir dans la fraislova), puis continuez de fouettée la crème jusqu'à qu'elle soit bien ferme et montée.
    Réservez au frais

    Pour la finition:

    - des fraises
    - amandes effilées
    Optionnel: des billes de sucre argentées et de la poudre d'or alimentaire

    Pour commencer, pochez sur le premier disque de meringue un fond de crème fouettée sur toute la surface.


    Lavez, équeutez et découpez des fraises de même taille environ.
    Coupez les dans leur hauteur, prenez les morceaux les plus hauts et beaux et placer les tout autours du disque de meringue et de crème comme un fraisier et versez ensuite la compotée de rhubarbe au centre, puis la compotée de fraises-rhubarbe.


    Pochez ensuite de la crème fouettée tout autour des fraises jusqu'à arriver à leur hauteur.
    Puis Pochez de la crème par dessus les compotées jusqu'à même hauteur.

     

    Pour terminer, placez le deuxième disque de meringue sur le dessus et appuyez légèrement. Le disque doit toucher le haut des fraises.
    Pochez ensuite quelques points de crème sur le disque du dessus, faites y adhérer des tranches de fraises, saupoudrez d'amandes effilées, puis disposez de petites billes en sucres argentés et pour donner un effet féeriquement gourmand, clôturez la préparation en saupoudrant de poudre d'or alimentaire ;)


    Enjoy !!!

    C'est vraiment un nuage de douceur à chaque bouchée, qu'elle plaisir que d'avoir le côté léger, aérien et si gourmand d'une pavlova mélangé au divin parfums d'une fraisier !


    Je suis vraiment content du résultat de ma petite hybridation gourmande.
    Si vous le souhaitez, les disques de meringues peuvent être préparés à l'avance ( la veille par exemple ).

    J'ai en plus de la compoté de rhubarbe à l'intérieur de ce fraislova une compoté fraises-rhubarbe, car il m'en restait un petit bol d'une recette que j'ai hâte de partager avec vous, mais libre à vous de ne faire et mettre que de la compoté rhubarbe, ou de fraises rhubarbe ou bien sûr, le plus gourmand de tous les choix mettre les deux comme ici ;)


    Conclusion de l'expérience: Une réussite. Une délicieuse explosion pour les papilles, un bonheur pour les pupilles. La mi présence du fraisier et la mi présence de la pavlova.
    Alors ça vous dit d'enfiler votre blouse tablier de chimiste culinaire ????


    Et vous, qu'elles sont vos créations les plus gourmandes ???

    samedi 13 mai 2017

    Profiteroles aux myrtilles & sauce chocolat blanc


    Me revoilà, avec une bonne recette bien gourmande et qui fait penser au déjeuner dehors sur la terrasse avec un bon dessert frais pour se rafraîchir de ce soleil éclatant, tapant.... bon je vous l'avoue là ce n'est pas le cas du tout, il pleut et nous n'avons pas dégustés ce dessert gourmand sous le soleil ^^ *Snif*


    Voici donc des profiteroles..... à la vanille et au chocolat ?!!!? Et bah non, des profiteroles avec un bon sorbet au myrtilles sans sorbetière maison et une sauce au chocolat blanc !!!
    J'ai donc voulu "revisiter" un petit peu les profiteroles en leur donnant un côté plus estivale, plus fruitée, mais toujours aussi gourmand !!!


    Et bien cette version me plaît autant que les profiteroles classiques, ici j'ai surmonté mes choux d'un craquelins pour certains et de sucre grains pour d'autres, le glace vanille à était troquée par un sorbet myrtilles et la sauce au chocolat noir par une sauce au chocolat blanc.


    C'est toujours un bien magnifique moment gourmand lorsque l'on nappe de sauce au chocolat les profiteroles.
    Le sorbet au myrtilles étant un de mes préférés, c'est tout naturellement que je l'ai choisi pour faire ma version des profiteroles. La sorbet se prépare au moins la veille mais dans l'idéal il faut le réaliser plusieurs jours à l'avance. Il à l'avantage de ne pas nécessité de sorbetière et d'être assez simple.


    En bouche le résultat ???
    Une merveille !!! C'est frais, léger, super gourmand, fruitée, fondant, croquant, croustillant.
    Le craquelins avec une pointe de fleur de sel apporte vraiment un gros plus ici, il rend le dessert plus croustillant et donne encore plus de gourmandise et de texture.
    Un bon sorbet maison, enfermé dans les choux qui fondent dans la bouche avec celui-ci, une sauce au chocolat blanc qui se mêle avec plaisir à la fête et s'harmonise parfaitement et les amandes effilées torréfier qui emmènent du croquant.... un régal !!!


    Vous pourrez bien sûr utiliser des choux et un sorbet déjà prêt j'imagine, mais le home-made c'est quand même bien meilleur non ? ;)


    En tout cas, le résultat souhaité était là, un bon dessert qui nous transporte comme si nous étions en été, frais, fruitée et plus léger que les traditionnelles profiteroles.... mais toujours aussi gourmand !!!


    Comme avec un merveilleux goût de reviens-y, ce dessert charmera vos papilles.
    Maintenant je vous ai assez fait baver, place à la recette ;)


    A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!

    Recette : ( pour 4 personnes )

    pour le sorbet au myrtilles sans sorbetière :

    - 80 ml d'eau
    - 65 gr de sucre
    - 450 gr de myrtilles fraiches ou surgelées ( ici surgelées )
    - 1 càS de jus de citron

    Dans le cas ou vous utilisez des myrtilles surgelées comme ici, faites les décongeler, sinon pour les fraiches bien les rincer.
    Versez l'eau et le sucre dans une casserole à feu doux en remuant sans cesse jusqu’à ce que le sucre soit dissout ( entre 3-5 min ).
    Portez a ébullition le mélange durant 1 minute puis retirez du feu.
    Versez le sirop dans un récipient résistant a la chaleur et placez-le au réfrigérateur jusqu’à complet refroidissement.
    Ensuite, placez les myrtilles dans un blender ou mixer et mixez jusqu’à obtenir une "purée".
    Transférez la purée de myrtilles dans un bol, ajoutez le jus de citron et mélangez.
    Placez le bol de purée de myrtilles au frais.
    Dès que le sirop a complètement refroidit, ajoutez-le à la purée de myrtilles et mélangez bien.
    Placez le mélange dans un récipient en acier inoxydable ( ceci permet a la glace de congeler rapidement ).
    Couvrez d'un film alimentaire et placez au congélateur pour 3-4 heures.
    Sortez le récipient du congélateur et laissez-le à température ambiante jusqu’à ce que le sorbet soit partiellement décongelé.
    Transférez ensuite le sorbet dans un blender ou mixer et mixez pour briser les cristaux de glace qui se sont formés. Ceci permettra à votre sorbet d'avoir une belle texture.
    Remettez ensuite le sorbet dans le récipient, couvrez d'un film alimentaire et placez au congélateur pour 3 h minimum avant de s'en servir.

    Pour le craquelin :

    - 50 gr de beurre
    - 60 gr de sucre roux ( ou sucre normal )
    - 60 gr de farine
    - 1 pincée de fleur de sel

    Mélangez le beurre et le sucre roux.
    Incorporez la farine, la fleur de sel et mélangez.
    Façonnez la pâte en boule.
    Etalez-là sur 2 à 3 mm d'épaisseur, entre 2 feuilles de papier sulfurisé, et placez-la au congélateur.

    Pour la pâte à choux :

    - 15 cl d'eau
    - 10 cl de lait de soja ( ou amandes, noisettes, épeautres.... ou du lait de vache )
    - 5 gr de sucre
    - 5 gr de sel
    - 105 gr de beurre doux
    - 140 gr de farine
    - 300 gr d'œufs
    - Optionnel: du sucre grains

    Préchauffez le four  à 180°c.
    Faites chauffer l'eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre coupé en morceaux à feu moyen.
    Lorsque le beurre est complètement fondu et le mélange bien chaud, éteignez le feu. Versez la farine en pluie et mélangez à la spatule jusqu'à ce qu'elle soit absorbée.
    Remettez la casserole sur feu moyen.
    Mélangez encore 1 minute afin de dessécher la pâte puis déposez la dans un saladier.
    Incorporez les œufs les uns après les autres, tout en mélangeant bien entre chaque œuf pour que celui-ci soit totalement incorporez ( ou pour évitez l'huile de coude, déposez votre pâte dans la cuve d'un robot et faites de même en mélangeant bien entre chaque à vitesse moyenne ).
    La pâte ne doit être ni trop molle ni trop dure.
    Mettez la pâte dans une poche à douille et réalisez des petites boules de pâte sur une plaque de cuisson antiadhésive. Découpez le craquelin en cercle de même diamètre que les choux et recouvrez-les.  Si vous souhaitez, faites quelques choux avec du sucre grains.
    Enfournez pour 25 à 30 minutes.
    Réservez.

    Pour les amandes torréfiées :

    - des amandes effilées

    Dans une poêle chaude, déposez les amandes effilées et faites les torréfiées quelques minutes.
    Réservez.

    Pour la sauce au chocolat blanc :

    - 120 gr de chocolat blanc
    - 23 cl d’eau
    - 8 cl de crème liquide entière
    - 4 cl de lait
    - Facultatif: vous pouvez rajouter 20 gr de sucre

    Cassez le chocolat dans une casserole, ajoutez l’eau, la crème, le lait et si vous le souhaitez, le sucre.
    Faites chauffer sur feu moyen pour faire fondre le chocolat. Mélangez de temps en temps.
    Dès que le mélange est homogène, augmentez légèrement le feu pour obtenir un frémissement et laissez légèrement bouillir pendant 10 petites minutes en mélangeant très régulièrement. Cela va permettre de faire évaporer une partie de l’humidité du mélange pour que la sauce épaississe.
    La crème va être encore liquide mais un peu plus épaisse : la consistance se rapproche d’une crème anglaise.
    Versez la sauce chocolat dans un bol, filmez-le au contact pour éviter qu’une pellicule se forme à la surface et laissez complètement refroidir au réfrigérateur.
    Après quelques heures au frais, la sauce aura encore un peu plus épaissi.
    Vous pouvez l'utilisez ainsi ou le faire réchauffer au bain-marie pour qu’elle soit un peu plus liquide selon votre préférence.
    Réservez.

    Montage :

    Sortez le sorbet du congélateur.
    Ouvrez les choux en deux, prévoyez deux choux par personnes.


    Placez les choux dans leur assiette de service, puis prélevez une boule de sorbet et déposez-la dans le choux ouvert. Remplissez ainsi chaque choux.


    Replacez les chapeaux des choux sur les boules de sorbets.


    Saupoudrez ensuite les choux avec les amandes effilées 

    et il ne vous reste plus que le moment le plus magique, le plus gourmand..... Faites couler et nappez généreusement les choux de sauce au chocolat blanc chaude ou tiède de préférence !!!
    Servez immédiatement.
    Et l'instant le plus difficile de la recette.... dégustez !!!!!!!


    Enjoy !!!


    Lorsqu'on plonge la pt'ite cuillère dans ce dessert mi-chaud mi glacé et que l'on porte celle-ci à la bouche.... une explosion terriblement gourmande se passe en bouche, c'est la magie des profiteroles !!!


    Vous pouvez réaliser les choux à l'avance et les congeler jusqu'à utilisation, il vous suffira de les sortir quelques heures avant de faire la recette, cela fera un gain de temps et vous pourrez proposez à votre table un dessert très gourmand tout en étant presque "express".


    Il est préférable de réaliser le sorbet à l'avance.
    Si vous n'aimez pas le chocolat blanc, remplacez celui-ci par du chocolat au lait ou noir, ou alors vous pouvez aussi ne pas mettre de sauce.


    Instant et plaisir gourmand assurée, la prochaine la dégustation se fera sous le soleil, Profiterol-és en bien ;) 


    Et vous, aimez-vous emmener le soleil avec la gourmandise ???