mardi 28 novembre 2017

Mon Potage tout orange de Butternut, carottes, gingembre, curcuma et un peu poireau


Les nuits sont très fraîches en ce moment, très très fraîches ! La nature ne fait plus aucun bruits, le silence est roi et les doux chants des oiseaux ont disparus pour de bon.
Mais la nuit, les bêtes sauvages sortent et n'en font qu'à leur tête semant la panique et la zizanie avec le gèle.


Le gèle à cristallisé tout ce qu'il pouvait dans mon petit jardin, ne laissant que choux, patates, courges, carottes, betteraves, blettes et poireaux, qui eux résistent au froid grâce à leur p'tite planque sous terre ou bien leur carapace de feuilles. Mais voilà que des bêtes sauvages ce sont introduits criminellement dans mon jardin et ont attaqués mes pauvres petites carottes qui étaient si aimables ! Ne laissant que traces de pattes dans le sol givré et douce mélancolie dans le jardin calme.


Alors ils c'est organisé une mission de protection, ainsi, courges ont étaient misent à l'abris au chaud à l'étable, patates enterrées profondément dans des trappes, et les dernières carottes qui étaient en vie se sont retrouvées à attendre leur sort dans le bac à légumes de la maison.
Alors pour ne pas les laisser trop seul, elles avaient la compagnie d'une butternut et d'un poireau rapatriés eux aussi.


Et parce que ce jour-là, il faisait bien froid, je me suis demandé pourquoi ne pas associer ces beaux légumes du jardins oranges...et un vert, dans un délicieuse soupe avec quelques épices pour encore plus de chaleur et de réconfort., parce que oui la soupe il n'y a rien de mieux quand le froid veut jouer des siennes encore et encore.


Aussi parce que j'adore quand la période des soupes revient, il faut dire qu'il n'y à jamais la même à table, couleurs différentes, associations différentes, textures diverses, topping ou sans topping... bref il y en a pour tout les goûts, toutes les saisons et occasions, contrairement à ce que l'ont pourraient croire, ont ne se lasse jamais de la soupe, et après une soupe toute verte avec mon Potage de poire, brocolis & roquefort avec granola salé, j'ai eu envie d'une soupe qui apporte le soleil, une soupe toute orange.


Du coup, à mes p'tits légumes oranges et le vert parce que y a du poireau quand même, j'ai attrapé du curcuma et du gingembre parce que sa tourne a l'orange et que je me suis dit que sa irai plutôt pas mal ensemble. Un peu de lait de coco pour une touche d'exotisme et voir un peu le soleil, un peu de persil qui a lui aussi survécu au froid, et voilà une soupe toute douce, veloutée et bien réconfortante comme  ont aimes !


Le curcuma et le gingembre s'associe à merveille au petit goût sucrée de la butternut et des carottes, le lait de coco apporte une rondeur et une douceur extrêmement agréable et le poireau avec son petit goût si irrésistible fini de sublimer cette soupe. D'une magnifique couleur orangée, cette soupe chasse le temps gris et le froid de dehors, elle vous attira au premier regard et à la première odeur !


Alors, ont se réchauffent avec une bonne soupe ce soir ?


A Vos Tabliers !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
( pour 4 personnes )

Recette:

- 175 gr de courge butternut
- 3 belles carottes
- 1 petit poireau
- 1 petit oignon
- 1 CàS d'huile d'olive ou de coco
- 1/2 càc de gingembre en poudre
- 1 càc de curcuma en poudre
- 10 cl de lait de coco
- 1 pincée de poivre noir
- 1/2 càc de paprika doux
- 4 CàS de persil ou de coriandre fraîche hachées

Epluchez la butternut et les carottes.
Coupez-les en cubes. Coupez le pied du poireau, laissez le vert de côté pour faire un bouillon pourquoi pas et émincez finement le blanc. Epluchez et dégermez l'oignon et émincez-le finement.
Faites chauffer l'huile dans un faitout et ajoutez l'oignon et le blanc de poireau.
Faites revenir pendant 2 minutes, puis ajoutez le gingembre, le curcuma, le paprika, les dés de butternut et de carottes et 4 cuillerées à soupe d'eau.
Laissez cuire à l'étouffée pendant 25 minutes à feu très doux.
Hors du feu, incorporez le lait de coco, versez dans le bol d'un mixer, ou mixez à l'aide d'un mixeur plongeant. Réduisez en purée, ajoutez juste assez d'eau et un peu plus de lait de coco pour obtenir la consistance souhaitée. Goûter et rectifiez l'assaisonnement selon vos goûts.
Servez dans des bols et parsemez de feuilles de persil ou de coriandre hachées, un tour de moulin à poivre et d'un trait de lait de coco.
Dégustez sans plus attendre !


Une soupe toute douce, bien onctueuse et veloutée avec un superbe petit goût sucrée et de noisette grâce à la butternut et à la carotte, relevé par les épices apportant un peu plus de chaleur et la douceur et rondeur supplémentaire du lait de coco, cette soupe nous fait presque oublié la grisaille qui règne dehors.


Alors ont allument son feu de cheminée, ont s'allume la télé avec une bonne série, on sort son plaid préféré et ont passent une soirée cocooning bien au chaud, un bol de soupe fumante entre les mains, What else ?


Et vous, sa vous plaît la soupe ?

mardi 21 novembre 2017

Cake Orange & Pavot {Vegan & Gluten-Free}


L'hiver est déjà venu commencer à s'installer dans ma p'tite campagne alors que l'automne vient à peine de déposer ses valises.
La neige à recouvert les prairies et les champs d'une fine couche de blanc aux allures d'hiver, les matins, la nature brille de mille feux, tout est cristallisé par le gèle qui à surpris dans la nuit.



La nature est si calme, trop calme...
Les oiseaux se sont tus, les feuilles sont définitivement mortes et ne dansent avec le vent.
Plus rien ne bouge le jour, mais la nuit les bêtes sauvages profites de ce grand calme pour sortir, et alors ils attaquent mon pauvre jardin frigorifié, ils lui arrachent ses carottes et ne laissent que traces de pattes gelées et mélancolie douce.



Eté long, automne court, hiver précoce et qui s'annonce plutôt rude, j'ai envie de rester au chaud, à la chaleur du feu de cheminée, près d'une flamme ardente qui illumine et éclaircie un peu ces jours tristes et froids, mais quand la neige sera là en abondance le temps venu, je me ferai une joie d'enfiler de chauds équipements et d'aller plonger dans cette matière que j'ai toujours bien aimé.



Et c'est comme cela, un jour d'automne ou bien d'hiver ? Assis au coin du feu et feuilletant mon magazine food préféré, YouFoodMag, que je suis tombé sur une petite douceur bien tentante pour se réconforter et se réchauffer autour d'une tasse de thé fumante au goûter. Un cake vegan qui provenait du joli blog Becaume a dinosaur, aux douces saveurs automnales-hivernales, à l'orange & pavot.



Alors, moi, le petit gourmand toujours en soif de nouvelles découvertes et qui adore essayer les alternatives végétales pour essayer de les rendre toujours plus gourmandes et délicieuses que les versions classiques, j'ai tout de suite eu envie de tester ce cake vegan, sera t-il bien moelleux et fondant en bouche comme un cake classique ? Gonflera t-il tout aussi bien ? Sans œuf sa marche ?
Tant de questions qui m'ont données envie de me mettre aux fourneaux sur le champs.



Un nouveau défi comme je l'ai aime d'obtenir un bon cake végétal et sans gluten tout moelleux ! 
Alors, en m'inspirant de la recette de YouFoodMag et Becaume a dinosaur je me suis lancé dans l'aventure. Et une fois sorti du four et imbibé, je peux vous dire que je n'étais pas peu fier du résultat !
Un bon cake tout moelleux et fondant en bouche avec un délicieux parfum d'orange et le petit craquant des graines de pavot, bien gonflé et aéré, je venais de réussir du premier coup mon tout premier cake vegan et gluten-free.



Rapide et simple à réaliser, c'est un défi réussi, une flamme dans la cheminée, un chaï latte fumant et une bonne tranche de cake et le goûter régressif et terriblement gourmand s'offrait à nous, faisant presque oublier que la neige était là et que dehors le gèle semait la terreur. 
Et pour prolonger plus longtemps ces moments, ce cake sera tout aussi meilleur bien moelleux le lendemain, bien conservé dans du papier aluminium.



Parce que ce cake m'a littéralement conquis, et que j'ai était plus qu'agréablement surpris du résultat, j'ai très envie de tester la même base de cake vegan avec la bien connue version citron - pavot, mmmhh je me régale déjà !!!
Le cake est une de mes gourmandises préférées à engloutir à l'heure du thé, pratique, modifiable à l'infini, parfait pour tremper dans sa tasse et surtout c'est tellement bon n'est-ce pas ?



Et avec cette recette, j'ai l'immense bonheur de participer à l'édition de Compile moi un menu de ce mois-ci qui est organisé de mains de maitres par les géniales Nath « Une cuisine pour Voozenoo », Sandra « Encore un gâteau » et la marraine de cette édition : Isabelle « Zabou s’éclate en cuisine« et avec un thème dont le nom est toujours aussi bien trouvé : "Cake vous voulez ?!!?"



Cela me fait tellement plaisir de pouvoir participer à cette ronde, car il y a un petit moment que je n'ai pu y participer à cause de ma rentrée au Lycée et du fait que je ne sois plus chez moi les semaines.
C'est vraiment un de mes défis de la blogosphère préféré, à chaque fois le thème est superbe et il faut dire que l'on rigole bien parfois !
Je ne sais pas vous, mais moi avec le temps qu'il fait aujourd'hui je me referai bien ce cake et vous ?


A Vos Marques !!! Prêts ?!!!? Pâtissez !!!
( pour 6 personnes )

Recette:

Pour le cake:

- 2 càc de graines de chia
- 4 CàS d'eau
- 100 gr de farine de châtaigne ou d'épeautre
- 50 gr de Maïzena
- 90 gr de poudre d'amandes
- 2 càc de levure chimique
- 1 càc de bicarbonate de soude
- 1 pincée de sel
- 2 CàS de graines de pavot
- 100 gr de "yaourt" végétal : a bicyclette, soja, riz...
- 100 gr de compote de pommes maison ou du commerce
- 10 cl de jus d'orange fraîchement pressé
- le zeste d'1 orange bio
- 2 CàS d'huile d'olive
- 1 CàS de vinaigre de cidre
- 50 gr de sirop d'agave ou d'érable ou bien à défaut 40 gr de sucre roux

Commencez par mélangez les graines de chia avec l'eau dans un bol, puis laissez reposer une dizaine de minutes, le mélange va s'épaissir. Cela vous permettra de remplacer l'œuf et donc de faire le liant à l'appareil à cake.
Préchauffez votre four à 180°c.
Pendant ce temps, mélangez tous les ingrédients secs dans un saladier.
Dans un autre récipient, fouettez le yaourt avec la compote, le jus et le zeste d'orange, l'huile, le vinaigre de cidre et le sirop d'agave, d'érable ou le sucre et votre mélange chia-eau. Mélangez bien l'ensemble jusqu'à l'obtention d'une texture homogène.
Ajoutez ensuite le mélange sec petit à petit dans le mélange humide et mélangez bien entre chaque ajout. Vous devez obtenir une belle pâte homogène.
Versez l'appareil dans un moule à cake en silicone ou graissé et enfournez pour 45 minutes.
Pendant ce temps, préparez le sirop.

Pour le sirop:

- 1 CàS de sirop d'agave, d'érable ou de sucre roux
- 3 CàS de jus d'orange fraîchement pressé
- 1 CàS d'eau
- 1 petit bouchon de rhum (facultatif)

Mélangez le sirop d'agave, le jus d'orange, l'eau et le rhum.
Dès que le cake et cuit, avec un pinceau imbibez celui-ci de partout (sur les bords, le dessus).
Dégustez le cake lorsqu'il est froid pour profiter pleinement de ses saveurs.


Pour un cake sans gluten et vegan, vous obtiendrez un résultat tout aussi délicieux qu'un cake classique, tout moelleux et fondant en bouche.
Si vous vous en sentez capable, réservez votre cake une nuit au frais dans du papier aluminium, les saveurs n'en seront que décuplées !


Il se conserve donc bien plusieurs jours emballé et restera bien moelleux.
Si vous n'avez pas de graines de chia, vous pouvez remplacer celle-ci par des graines de lin moulues.
La farine de châtaigne donne un joli goût prononcé qui se marri à merveille avec l'orange, à défaut si vous n'en avez pas ou aimez pas cela, remplacez par de la farine d'épeautre ou de riz.


Au petit-déjeuner ou au goûter, il sera parfait pour tremper dans votre café, thé ou chocolat chaud. Je vous conseille un bon petit Chaï Latte maison pour l'accompagner, les saveurs chaudes et épicées de celui-ci fonctionnent à merveilles avec la douceur et le petit pep's du cake.


Déclinable à l'infini, vous pouvez utilisez cette base pour tout vos cakes version vegan & gluten-free, en remplaçant l'orange par du citron, ou bien faire un cake aux pommes, au chocolat, poires noisettes ? Bref, les possibilités sont infinies, libre à vous de laisser aller votre imagination pour sortir de votre four un délicieux cake.


Alors je vous en coupe une part ?


Et vous, vous l'aimez à quoi votre cake ?

jeudi 16 novembre 2017

Ma p'tite salade du jardin, betterave, patates, cornichons, ciboulette et chèvre frais


Il y a des jours comme ça, ou j'aime partir à l'aventure dans mon jardin mon p'tit panier d'osier sous le bras, ne sachant pas encore ce que je vais rencontrer, ce que je vais ramener et sur quoi je vais tomber.


Ce jour là, les belles betteraves qui sortaient de terre m'ont attirées, alors ni une ni deux, j'en ai déterré une qui c'est retrouvée dans mon panier, puis un peu plus loin les pieds de patates s'agitaient vers moi alors une pioche à la main, les doigts pleins de terre j'ai récolté des entrailles de la terre une dizaine de petites patates rattes. Puis en revenant, j'ai vu de loin la ciboulette verdoyante, qui elle aussi à donc fini dans mon p'tit panier.


Les jours comme ça, après une belle petite récolte, j'aime improviser quelque chose de bien bon avec uniquement les produits de la maison, oui il y a des jours comme cela...
Alors, je fais un peu le tour de la maison pour trouver des p'tites choses du jardin déjà ramassées pour aller avec ma cueillette fraîche.


Et c'est comme cela que je suis tombé nez-à-nez avec un bocaux de cornichons au vinaigre et aux aromates du jardin, et là, bim, je savais qu'une jolie salade du jardin toute de saison s'imposait.
Un petit fromage de chèvre frais d'une productrice du coin après et voilà que j'avais sous ma dent une salade de betterave, patates et cornichons avec de la ciboulette et du chèvre.


Un mariage sucré-salé très agréable. La douceur de la betterave et du chèvre se mélangeant à la touche de pep's des cornichons et de la ciboulette et à la rondeur et au fondant des petites pommes-de-terre.
Une salade bien de saison, toute fraîche, toute colorée et qui vous veut du bien alors que demander de plus ???


L'automne est là, cette salade se place dans mes petits plaisirs favoris de l'automne, et vous va t-elle atteindre cette place aussi ???
Comme quoi, pas besoin de faire le tour du monde pour déguster les meilleurs choses, il suffit, simplement, parfois d'ouvrir les portes de son jardin.



A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 2 personnes)

Recette:

- 1/2 grosse betterave rouge crue ou 2 petites
- 10 petites patates type ratte ou grelot
- 1 dizaine de cornichons au vinaigre
- 50 gr de chèvre frais
- 4 beaux brins de ciboulette
- 2 brins de menthe 
- huile d'olive
- Sel/poivre


Pour une cuisson à la vapeur, mettez deux à trois centimètres d’eau dans une cocotte-minute, déposez un panier vapeur dans la cocotte minute au dessus de l’eau. Déposez la betterave rouge et les patates dans le panier, fermez et faites cuire 20 à 25 minutes, à partir de la rotation ou du sifflement de la soupape de la cocotte-minute.
Pour vérifier si la betterave et les patates sont cuites, plantez un couteau jusqu'à leur centre, si il s'enfonce tout seul, c'est cuit.
Pour une cuisson à l'eau, placez la betterave dans une casserole d'eau salée et faites cuire durant 50 minutes à 1 heure, faites cuire avec la peau pour vérifier et être sûre de la cuisson plantez un couteau au cœur de la betterave.
Placez les pates dans une casseroles d'eau salée et faites cuire durant 25 à 30 minutes.
Une fois cuite, épluchez la betterave et les patates.
Découpez la betterave en morceaux assez gros mais pas trop (2cm environ) et placez-les dans un saladier.
Découpez les patates en rondelles et ajoutez les dans le saladier, coupez une dizaine de cornichons en rondelles et ajoutez dans le saladier.
Ciselez 4 brins de ciboulette, effeuillez la menthe et ciselez-la également, ajoutez les herbes dans le saladier.
Emiettez le chèvre frais dans la salade, salez, poivrez, versez un filet d'huile d'olive, mélangez bien les ingrédients entre eux et dressez votre petite salade dans deux bowls larges ou dans des assiettes.
Bon appétit !


C'est la saison des betteraves et des patates, alors profitons-en.
Une petite salade d'automne aux notes et couleurs estivales, simple, rapide et délicieuse.
Si vous ne trouvez pas de patate de petit gabarit, utilisez des patates de taille standard que vous couperez en petits morceaux.
Pour une version vegan, remplacez le chèvre frais par du houmous.



Et vous, c'est quoi vos petits must de l'automne ???

mercredi 8 novembre 2017

Mes pâtes au pesto de betterave, menthe & chèvre frais {fond de frigo}


Parce que parfois, après une belle récolte dans le jardin, il y à de grosses énormes betteraves qui ne demandent qu'à être dégustées ! Alors, on coupe cette grosse boule rouge en plusieurs morceaux que l'ont cuit et après ils passent en salade, au vin rouge, en houmous... mais seulement voilà il en reste toujours dans le frigo tellement c'est qu'elles sont grosses !


Oubliée, là, au fin fond du frigo, non parce qu'elles ne sont pas bonnes, bien au contraire, les meilleurs qu'ils soient je vous dit ! Mais plutôt pour diversifier un peu le fond de son assiette vous voyez ? Mais ces morceaux de betteraves, ils savent que j'aime pas gâcher et jeter, ah non çà jamais ! Alors se disent qu'eux aussi, sûr, viendra leur heure. 


Parfois, il m'arrive la même chose avec les pâtes, non non je ne les cueille pas dans mon jardin en grosse quantitée elles, non ! Mais par contre, gourmand et amoureux de pasta j'en fait souvent cuire un peu beaucoup trop, du coup y'en a en trop aussi, et elles partent rejoindre ceux à qui viendra leur tour un beau jour dans les abîmes du frigo.


Et un de ces beaux jours, comme un heureux présage gourmand, caché derrière tout le reste dans le fond du frigo, reste de betterave et de pâte se sont rencontrés. Mon regard alléché les a aussi rencontré et il était temps pour eux de devenir des restes finis ! 
Alors un petit chèvre bien frais attaqué et pas fini qui trainait par là aussi, un sachet de noix entamé et un petit bouquet de menthe fraîche du jardin et je me suis dit que tout ce beau monde finiraient bien leur vie ensemble.


Alors parce que j'aime cuisiner les restes, parce que l'ont peut faire beaucoup de choses avec les restes, oui beaucoup beaucoup, je me suis fait un bon petit plat de pâtes avec un pesto rose-violet, tout doux, gourmand et frais de betteraves, menthe & chèvre frais avec quelques noix, parce que oui faut bien un peu de croquant dans tout ce fondant !


Et parce que c'était tellement tout doux et trop bon, je me suis dit qu'il fallait absolument que je vous partage la recette ! Très simple, rapide et vraiment délicieuse, elles vous régaleront sans trop d'effort, parce que oui on à le droit d'être gourmand et fainéant à la fois parfois !


A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 2 personnes)

Recette:

pour le pesto:

- 150 gr de betterave cuite
- 50 gr de chèvre frais (type petit billy)
- 30 gr de noix torréfiés
- 2 CàS d'huile de noix ou à défaut d'huile d'olive ou de noisettes
- Sel/poivre
- 1 gousse d’ail dégermé et haché
- 1 belle tige de menthe effeuillée 

Versez tous les ingrédients dans un mixer et mixez jusqu’à l'obtention un mélange granuleux.
Transvasez dans un petit pot et réservez.

pour la finition:

- 200 à 250 gr de pâtes longues, types spaghettis, sèches (ou 400 gr de pâtes cuites) selon l'appétit
- 1/2 citron
- poivre
- quelques brins de menthe

Faites cuire les pâtes selon les indications sur l'emballage.
Egouttez-les, puis placez les dans un saladier, ajoutez le pesto et mélangez délicatement pour bien enrober les pâtes de pesto.
Déposez les pâtes dans deux assiettes, ajoutez un petit filet de jus de citron, un tour de moulin de poivre et parsemez de quelques brins de menthe.
Dégustez sans plus attendre !



Très rapide et simple, ces pâtes feront un repas rapide et bien gourmand.
Toute douce, avec un petit côté sucrée-salée je les trouve vraiment irrésistible, en plus ce pesto donne un joli couleur naturelle.
Vous n'avez pas de noix entamé mais des pignons de pins ? Alors ils feront tout aussi bien l'affaire.
Il est préférable d'utiliser des pâtes longues comme les spaghettis car le pesto s'enrobe mieux et plus facilement.


Alors, je vous en sert une assiette ???


Et vous, vous aimez cuisinez les restes ???

vendredi 3 novembre 2017

Risotto au potimarron & champignons des bois


En plus d'emmener du froid, des soirées cocooning, des spectacles de danse avec le vent et les feuilles, l'automne nous apporte également de délicieux victuailles comme les courges, les légumes anciens et bien sûr les champignons !


Les champignons sont aussi des stars en automne, il parfume à merveille nos entrées ou nos plats et même parfois nos dessert (oui, oui je vous assure !!!).
Ils peuvent cependant couter assez chère, c'est pour cela qu'il est mieux de prendre nos bottes, nos paniers d'osiers et d'aller à la recherche d'un de ces trésors de la nature dans les bois, en plus c'est bien plus agréable, un peu comme à Pâque et la chasse aux œufs, vous ne trouvez pas ?


Habitant à la campagne, j'ai la chance que notre ferme soit entourée de vastes bois profonds où regorgent mille et un trésors tels que les champignons ! Alors quand la saison est là, nous nous mettons à cœur joie à la recherche des champignons. J'ai également la chance d'avoir un frère qui est un expert en la matière et qui connaît de nombreux coins secrets remplis de ces mets sylvestres et donc nous en rapporte pleins à la maison.


Alors, des fois, je me détourne un peu de mon jardin pour m'aventurer dans une exploration des bois en famille à la cueillette des champignons, c'est un moment convivial que j'apprécie beaucoup et qui m'amuse (bon si j'en trouve sa va, sinon je perd assez vite patience ^^), c'est un moment de partage ou mon père et mon frère me font découvrir leurs coins secrets et leurs astuces.


Et quel bonheur de profiter de la nature comme cela, de gambader dans les bois de longues heures comme un gamin à la recherche d'œufs en chocolat dans son jardin, et là, quand sous un petit amas de mousse, sous un feuillu se dresse joliment un cèpe dodu, alors la fierté et la joie d'en avoir trouvé sont là. Ne pas oublier de couper un peu du pied pour le laisser dans la terre afin qu'il repousse au même endroit les années suivantes, puis repartir avec le sourire, le panier ballant pleins de champignons.


C'est un grand plaisir et privilège que d'utiliser de bons champignons frais, les pieds encore terreux en cuisine. Ils ont un goût inimitable et une force de parfum incroyable.
Les faire également sécher au soleil soi même pour les réhydrater plus tard ou les réduire en poudre.... ou encore en congeler pour en avoir dès que l'on veut. 


Cependant, il faut toujours faire attention avec cela, car malgré que les champignons soient nos amis dans l'assiettes, ils peuvent également être nos ennemis, si ils ne sont pas comestibles ou toxiques, c'est pour cela qu'il faut toujours vérifier avant de les ramasser ou être en compagnie de connaisseurs.
Parfois, il faut aussi faire attention au mode de préparation, comme la morille par exemple, c'est un champignon qui peut se révéler nocif si il n'est pas préparée correctement !


Mais voilà que cette année, le soleil qui à joué les prolongations en automne et à fait chauffer notre Terre, les sols se sont asséchés et ont manqués d'eau, alors nos amis les champignons qui en ont besoins n'ont pas très bien montrés le bout de leur nez cette année et les récoltes ont donc étaient moins fructueuses que d'autres années.


Alors, cette année, nous avons eu des cèpes qui ont montrés leur beaux chapeaux et qui ont finis dans la cuisine. Mais certains champignons comme les girolles se sont trouvés absent à l'appel dans les bois. Hier, mon frère m'a apporté deux jolis cèpes à la maison, alors c'était l'occasion parfaite pour se faire un bon petit plat avec des champignons.
J'ai sortis quelques girolles congelées que nous avions cueillies l'année dernière pour aller avec les cèpes et parce que je n'oublis jamais mon jardin, je me suis saisis d'un beau potimarron, d'un poireau et d'échalotes et c'était parti pour préparer tout ce beau monde d'une manière bien gourmande et de saison qui accorderait à merveille tout çà !


Quelques heures plus tard, me voilà avec mon risotto au potimarron & champignons des bois, un risotto extra crémeux, onctueux et parfumé, bien gourmand et qui a su mettre champignons et légumes d'accord. Un mélange de saveurs très gouteux qui à fait chavirer nos papilles et qui nous à fait vider la poêle jusqu'au dernier grains de riz.


Un risotto longuement cuit et mijoté avec un bouillon de légumes et l'ajout d'une matière crémeuse pour un résultat hyper gourmand et crémeux. Ce risotto aux couleurs de l'automnes fait belle part aux produits de cette belle saison, la petite note sucrée et de noisette qu'apporte le potimarron fondant et très très agréable avec les parfums boisés et fumés des champignons.


Un plat bien réconfortant et réchauffant, qui après une bonne balade dans les bois ou sur les chemins recouvert de feuilles multicolores à la recherche de champignons ou des plus beaux paysages, sera plus que le bienvenu sur votre table. Alors ont se lancent ???



A Vos Tablier !!! Prêts ?!!!? Cuisinez !!!
(pour 4 personnes) 


Recette:

- 240 gr de dés de potimarron
- 1 pincée de noix de muscade
- 1 cube de bouillon de légumes
- 1l d'eau
- 3 CàS d'huile d'olive
-  poireau
- 1 échalote
- 2 gousse d'ail
- 200 gr de riz arborio 
- 12.5 cl de vin blanc
- 40 gr de parmesan
- 100 gr de mascarpone (ou à défaut de crème fraîche épaisse)
- 10 belles girolles et 1 beau cèpe coupé en tranches ou les champignons de votre choix
- persil
- Sel/Poivre

Emincez finement le poireau et l'échalote, puis hachez 1 gousse d'ail.
Préchauffez votre four à 180°c.
Sur une plaque de cuisson en silicone ou recouverte de papier sulfurisé, déposez les dès de potimarron, salez et poivrez généreusement puis arrosez d'un filet d'huile d'olive et enfournez pour 20 minutes, les dés de potimarrons doivent être fondants et légèrement dorés.
Saupoudrez-les d'une pincée de noix de muscade et réservez.
Dans une casserole, faites chauffer l'eau avec le cube de bouillon afin d'obtenir 1 litre de bouillon de légumes. Maintenez-le au chaud.
Dans une grande poêle ou un wok, faites chauffer 2 cuillère à soupe d'huile d'olive et ajoutez le poireau émincé, l'échalote et l'ail.
Laissez dorer 5 minutes à feu moyen en mélangeant de temps en temps.
Ajoutez ensuite le riz arborio et continuez la cuisson 3 minutes en mélangeant bien pour enrober comme il faut les grains de riz.
Déglacez avec le vin blanc, mélangez, puis ajoutez une louche de bouillon de légumes à la fois en remuant fréquemment jusqu'à ce que le liquide soit complètement absorbé entre chaque ajout.
Salez et poivrez, laissez cuire 20 minutes en ajoutant le reste de bouillon toujours louche par louche jusqu'à ce que le riz soit al dente et fondant.
Ajoutez les dès de potimarron dans le risotto et mélangez bien.
Dans une autre poêle, faites chauffez l'huile d'olive restante à feu moyen, ajoutez la gousse d'ail restante finement hachée, faites la dorée quelques minutes, puis ajoutez les champignons.
Ciselez un peu de persil par dessus et mélangez-bien, salez, poivrez et faites sauter les champignons quelques minutes.
Dès que la cuisson de votre risotto est finie, ajoutez hors du feu le parmesan et la mascarpone.
Remuez délicatement puis servez bien chaud avec les champignons sautés !
Bonne appétit !!!


Un bon risotto de saison, alliant deux grandes stars de l'automne, les champignons et la courge.
Vous pouvez à défaut remplacer le potimarron par une autre courge type butternut, et la mascarpone par de la crème fraîche épaisse. 


Avec cette recette j'ai le plaisir de participer à Recettes autour d’un ingrédient, le défis culinaire lancé par les deux blogueuses Samar, du blog Mes inspirations culinaires et Soulef, du blog Amour de cuisine. La marraine du jeu de ce mois-ci, Martine du blog Kilomètre-0 a choisie les champignons des bois pour être les vedettes de ce mois.

Photo de recette de Kilomètre-0, blog de cuisine réalisée à partir de produits locaux et issus de circuits courts

Je profite des vacances pour pouvoir participer au défis culinaires que j'aime beaucoup organisés par mes ami(e)s de la blogosphère.
A partir de la semaine prochaine, le blog va reprendre un rythme plus calme étant donné que c'est la rentrée, pour revenir en pleine forme pour des recettes de Noël ;)
Mais en attendant si j'allais m'occuper de mon jardin et faire un p'tit tour dans les bois qui sais ce que je pourrais trouver ???


Voici la liste des autres participations:

1- Soulef du blog Amour de cuisine avec des raviolis aux cèpes avec une crème aux champignons
2- Samar du blog Mes Inspirations Culinaires avec une soupe forestière aux topinambours et champignons des bois
3- Martine du blog Kilometre 0 avec des saint-jacques et soles aux cèpes
4- Ponpon du blog La cuisine de ponpon avec une tarte aux poireaux et champignons des bois
5- Julie du blog Passion cuisine de Julie avec une tarte de butternut aux cèpes
6- Jackie du blog Jackie cuisine avec des tartelettes aux saveurs de sous-bois
7- Brigitte du blog Les filles a Table avec un petit ragoût de girolles et pâtes fraîches.
8- Delphine du blog Oh la gourmande avec une quiche sans pâte aux champignons et bacon
9- Sylvie du blog la table de Clara avec des petits gratins champignons poireaux et pommes de terre
10- Michelle du blog plaisir maison avec sa ficelle picarde
11- Hélène du blog keskonmangemaman avec des galettes de champignons bruns
12- Catalina du blog le blog de cata avec des farfalles fraîches à la crème, poulet et champignons
13- Isabelle du blog Quelques Grammes de Gourmandises avec des aiguillettes de poulet sauce aux girolles
14- Lilie du blog La cuisine maison et pourquoi pas moi avec une soupe de courge musquée et de cèpes
15- Aurelie du blog J’ai toujours aimé le jaune moutarde avec des champignons sautés au rocamadour
16- Christelle du blog la cuisine de poupoule avec une mini tourte aux girolles
17- Marion du blog cuisine chez la marmotte avec des steaks de champignons
18- Michèle du blog croquant fondant gourmand avec une crème de champignons
19- Rosa du blog la cuisine de Rosa avec champignons de Paris piquants
20- Patty du blog je cuisine donc je suis avec champignons Odessa
21- Emeline du blog Vite fait, bien cuisiné avec une calzone aux girolles et autres champignons des bois
22- Natly du blog cuisine voozenoo avec des cèpes à la crème et ravioles frits
23- Coco du blog Cuisine en folie avec une tourte aux champignons de Paris, girolles et chanterelle
24- Gabrielle de Petite Cuillère et Charentaises avec une fregola aux cèpes et à la saucisse
25 Ilhem du blog les Délices de Kenza avec une blanquette de veau aux cèpes
26 - Lic du blog Aussi délicieux qu'un gâteau avec le fudgignon
27- Chris de la cuisine facile de Chris avec une quiche aux girolles et feta.
28- Flo du blog Au fil du thym avec un potimarron farci aux girolles et coucous
29 -Patricia du blog PATIPATI, cuisinons pour le plaisir avec un potimarron farci aux risotto champignons et lardons
30- Sabrina du blog Sab'n'pepper avec un risotto d'orge perlé aux champignons
31 - Christelle du blog Toque de choc avec son Jack-be-little rôti et son risotto fumé
32- Mimm du blog les Délices de Mimm avec une fricassée de poulet aux cèpes
33- Salima du blog Le blog de cestsalimaquicuisine avec une tortilla aux girolles
34 -Justin du blog The garden-Of- Delights avec un risotto de potimarron et champignons de bois
35- Sophie du blog La tendresse en cuisine avec des tagliatelles et oeuf frit aux girolles, sauce crème à l'amaretto et amandes grillées.
36- Christine du blog le blog culinaire Pause nature avec des galettes végétariennes au champignons bruns


Et vous, vous aimez la cueillette des champignons ???